INTIMITÉ/EXTIMITÉ

Ma réflexion pour ce mémoire de recherches a porté sur les pratiques auto fictionnelles du XXe siècle et de la place que tient le numérique dans la narration individuelle et de sa transmission aujourd’hui. J'ai étudié les problématiques de la conscience de soi et de l’intime, de la construction identitaire au XXIe siècle à l’ère du numérique et des réseaux sociaux.

06.2020; 148x210mm / 1 copies